Search: pomme de pin

Gilet « Pomme de pin », souvenir des Rocky Mountains

Il est fini depuis Noël mais j’ai tellement trainé pour prendre les photos, le voilà enfin! Mon gilet Pomme de pin.

J’ai adoré le tricoter, le motif qui donne son nom au gilet se répète sur 12 rangs et c’est très agréable de le voir se former sous les aiguilles. Par rapport au patron original, j’ai modifié les manches que j’ai fait en partie sans motifs.

Cette laine à fine rayure est celle que j’ai ramené de mon passage à Vancouver dans les ateliers de SweetGeorgia. J’avais acheté un écheveau nommée River dont les couleurs représentent tellement les paysages de mon voyage dans les Montagnes Rocheuses. Je voulais absolument que cette laine soit mise en valeur au cœur d’un beau projet que je prendrais plaisir à porter. Voilà comment sont nées les manches de mon gilet Pomme de Pin.

Pour le reste du gilet, j’ai trouvé une belle laine Mérinos couleur lagon chez la Filature du Valgaudemar. Cette filature française que j’ai trouvé par hasard en faisant mes recherches est basée dans les Hautes-Alpes et propose de très belles laines aux coloris vifs comme je les aime.

Pour le patron du gilet, c’est un modèle assez populaire d’Amy Christoffers et il est en vente sur Ravelry.

Me Made May, retour sur une expérience vestimentaire

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez surement remarqué mon challenge du mois de Mai. J’ai en effet posté au cours du mois une série de photos illustrant quelques tenues composées d’éléments que j’ai réalisé de mes mains. Dans mes publications habituelles, je suis loin de la blogueuse mode, pas du genre à poster mes tenues et vraiment pas à l’aise avec l’exercice du selfie, mais pour le Me Made May 2016, j’ai fait quelques exceptions!

Le Me Made May est donc un défi qui a pour but de valoriser et de mettre en lumière nos créations en portant tous les jours du mois au moins un élément fait main. Si certaines ont tendance à laisser leur réalisations au fond des placards, je savais déjà que le portais beaucoup mes tricots et je n’ai pas eut trop de difficulté à m’habiller le matin avec cette contrainte qui n’en était donc pas une.

mamademay-002          mamademay-003

En revanche j’ai eut plus de difficulté avec la diversité. Il faut dire que mon armoire est volontairement plutôt restreinte et je m’habille toujours un peu avec les même vêtements. De plus mes tenues subissent naturellement le cours de la météo et étant exclusivement tricoteuse les châles en laine et autres gros gilets ont disparu de mon quotidien dans la seconde quinzaine du mois avec l’arrivée de l’été. N’ayant qu’un seul châle de coton que je porte quasi quotidiennement lorsqu’il fait beau, j’ai poursuivi mon challenge mais je vous ai épargné les 7 tenues du jour à base de châle à tête de mort!

mamademay-004          mamademay-005

Voilà une bonne occasion de pointer ce qu’il me manque et de démarrer pleins de nouveaux ouvrages pour l’été … oui, toutes les excuses sont bonnes pour démarrer de nouveaux tricots!

En temps que tricoteuses, nous devrions peut être envisager un Me Made February, histoire de bien exploiter toutes nos capacités en arborant fièrement bonnets, moufles et écharpes géantes… Ou alors poursuivre le challenge toute l’année car il n’y a jamais de mauvaise occasion de porter ses créations! De mon côté, j’ai aimé l’exercice et j’essaierai de publier de temps en temps quelques photos de « tenues du jour » avec le hashtag qui n’a pas de saison: #jeportecequetricote.

 Et vous? Portez vous vos tricots?

500 km: des torsades pour l’automne

Comme chaque année, il me faut de nouveaux bonnets pour l’hiver qui arrive. On commence avec un bonnet de récup’ tricoté avec des restes de pelotes. Un compagnon tout doux pour aller à la rencontre des premiers froids.

J’ai donc fait les fonds de paniers pour dénicher quelques restes de pelotes à recycler: un bout de Katia « Nevada » bleu turquoise et un gros reste de Katia « Peru » grise que j’avais utilisé pour mon gilet « Shalom Cardigan ».

J’ai improvisé le modèle sans couture sur des aiguilles circulaires n°7: un montage de 52 mailles, quelques côtes 2/2 en bordure et trois séries de torsades pour ce nouveau bonnet.

Je l’ai tricoté dans la voiture, mettant à profit les 500 km qui m’emmènent régulièrement dans le limousin. Malgré le temps radieux affiché par la séance photo du Lundi matin, nous avons eux un weekend pluvieux, dommage pour les balades mais bénéfique au tricot! J’ai presque fini mon gilet « pomme de pin »

Tricot-Thé dans les Pyrénées #4

Beaucoup de choses changent dans ma vie de tricoteuse en ce moment, d’où mon petit silence de ces derniers temps. Je ne peux pas encore tout vous raconter mais je peux vous parler de l’évolution du Tricot-Thé pyrénéen à Bagnères de Luchon!

Notre petit groupe devient un noyau solide, nous étions encore 7 participantes ce dernier Dimanche et nous avons passé, comme d’habitude, un bon moment.

Pour les ouvrages en cours, Jeanne crochetait des fleurs, Sophie tricotait un bonnet issu du dernier livre d’accessoires Phildar, Sabine démarrait une écharpe, Coralie tricotait un nouveau bonnet à torsades de sa création et Gisèle obtient le meilleur rendement en ayant tricoté deux écharpes avec un drôle de ruban… Marylène, notre brodeuse à poursuivit son Hello Kitty, laissé à l’abandon depuis un tricot-thé enneigé. Quant à moi, je tricote en ce moment un gilet « pomme de pin ».

Étant donné la belle réussite de nos Tricot-Thé à Bagnères de Luchon, nos rendez-vous vont devenir plus réguliers! A compter du Dimanche 20 Octobre, nous nous réunirons 1 Dimanche sur 2 à partir de 15h. Voilà la programmation de ces rendez-vous pour la saison d’Automne 2013.

Couverture au crochet *As-we-go stripey blanket* C’est fini!

Bonne et heureuse année, qu’elle soit pour chacun-e de vous douce, riche et remplie d’amour et de joie! Avant de démarrer l’année avec de nouvelles choses, des tricots tout neufs et des découvertes de laines toujours plus belles, je voudrais rendre hommage à la star de mon année 2017: ma couverture « As-we-go » que j’ai enfin terminée.

aswego_2018-007

LA couverture, le Graal de l’ouvrage au long cours, le projet interminable enfin bouclé!

J’ai démarré cette couverture en Octobre 2013, je l’ai terminé cet été, en Août 2017. Finir ma couverture était une de mes résolutions pour l’année 2017, je suis hyper contente de l’avoir tenue!

aswego_2018-005

Ce qui nous fait donc 4 ans de crochet mais comme je ne l’ai pas emporté avec moi au Québec, on peut soustraire 1 an et demi. Ce qui tombe mon temps passé à crocheter cette couverture à 2 an et demi! Pas mal tout de même!

aswego_2018-008

À l’origine j’ai démarré cette couverture dans le cadre d’un CAL, un « Crochet A Long », soit un projet réalisé simultanément par plusieurs personnes avec lesquelles on discute et on fait le point pour se donner du courage dans l’avancé du travail. Il y a eut des bonnes élèves qui ont bouclé le projet en 1 an comme prévu, il y a celles on a perdu en route (y compris l’organisatrice du CAL d’ailleurs…) et je sais que certaines planchent encore sur les rangs colorés de leur « blanket » (Coucou Emilie ;)

aswego_2018-003

Dans les consigne du CAL, il fallait utiliser un maximum de laine de récup. Défi relevé puisque j’ai crocheté 1125 gr de laine et j’ai dû en acheter 250 gr. (et encore, c’était des pelotes de fin de série chez ma mercière préférée). Dans les fils utilisés: beaucoup de restes d’amigurumi en tout genre, le stock d’acrylique Pingouin de la grand-mère d’une copine, les restes du Yarn Bombing que j’avais réalisé pour un festival de Jazz, la dernière pelote pure laine d’un beau gilet turquoise, des restes de fil à chaussettes et des petits bouts donnés par les copines… Autant de souvenirs mélangés aux rangs dépareillés de cette couverture ♥

aswego_2018-009

Pour les finitions, j’ai opté pour quelques rangs de mailles serrées dans des couleurs neutres. Cette bordure m’a permis d’harmoniser le pourtour de la couverture, pas toujours régulier en fonction des points et des fils utilisés.

Les dimensions finales de la bête: 140 x 140 cm. J’ai crocheté des rangs de 240 m avec un crochet n°4.

aswego_2018-006

J’ai adoré crocheter cette couverture, c’était génial d’avoir toujours un ouvrage sous le coude. Moi qui suis un peu maniaque de la logique et des symétries (mais je me soigne) ce modèle m’a permis de me laisser porter par les rangs et les couleurs qui s’improvisent au fur et à mesure, « as-we-go »… Et je crois que ça m’a fait du bien. Dans les premiers rangs, j’avais fait un petit excès de zèle pour corriger une couleur qui ne me convenait pas et c’est assurément quelques chose que je ne referais pas aujourd’hui!

Si vous souhaitez vous aussi crocheter cette couverture, le patron en anglais mais très bien illustré en image se trouve ici: As-we-go Stripey Blanket

~~~~~

Toute l’histoire de ma couverture au crochet :
Couverture au crochet *As-we-go stripey blanket* #01
Couverture au crochet *As-we-go stripey blanket* #02
Couverture au crochet *As-we-go stripey blanket* #03

Couverture au crochet *As-we-go stripey blanket* #0
4
Couverture au crochet *As-we-go stripey blanket* #05

Couverture au crochet *As-we-go stripey blanket* #06

 

 

Cameo, un châle au point mousse

J’adore les châles, les foulards et les écharpes en tout genre. En plus je suis chochotte fragile de la gorge, j’attrape tout ce qui passe dès que je me trouve dans un courant d’air, donc je porte souvent quelques chose autour de mon cou, peut importe la saison.  J’ai fini tout récemment mon dernier châle et ça tombe bien car depuis deux jours je suis un peu enrhumée :s

J’ai commencé ce projet avec l’idée d’utiliser des laines que j’avais déjà mais qui dormaient au fond de mes tiroirs. Il me fallait donc un modèle qui collait avec le nombre de pelotes que j’avais à ma disposition. Ravelry et son moteur de recherche béni des tricoteuses m’a dégoté ce modèle Cameo.

La construction est toute simple avec des augmentations régulières sur un seul côté du triangle, le petit détail technique sympa se trouve dans la bordure en picot qui se monte tout au long du tricot. Pour finir la ligne de points ajourés casse un peu la routine et termine bien le châle.

Pour la laine j’ai utilisé des restes de Merino de chez Gedifra en jaune et marron chocolat. J’avais ces pelotes depuis tellement longtemps que la jaune avait été attaquée par des mites, j’ai un peu ragé en découvrant régulièrement le fil rongé jusqu’au cœur de la pelote. Une première que je ne souhaite pas réitérer, je me suis donc équipée d’anti-mite pour protéger mon stock de laine. Pour la laine turquoise, vous l’aurez peut être reconnue, ce sont les restes de mon gilet Rocky Mountains, du beau Mérinos de la Filature du Valgaudemar. Le tout est tricoté en aiguilles n°4.

*****

Aujourd’hui c’est le 1er Octobre, nous voilà bien implantés dans l’Automne! Saison des feuilles rouges, des premiers froids, des balades et des grosses envies de tricot! Je vous souhaite un bel automne et un bon tricot :)

 BONUS: La semaine dernière j’ai fait 3 jours de rando… et de tricot! Séance tricot surprise à 2880m d’altitude sur ce lien: Away we go

Liebster Awards

Marie m’a proposé sur son joli blog, Beyondzewords, un Liebster Awards. Le but est de vous faire découvrir de nouveaux blogs grâce à un petit jeu de questions/réponses. Je vais essayer de m’exécuter au mieux en répondant aux 11 questions de Marie, puis d’en poser 11 à mon tour à 11 blogueuses que j’aime suivre. Go!

1) Quel est le dernier livre que tu as lu et l’as-tu aimé ?

L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón, je ne l’ai pas tout à fait terminé, il ne me reste qu’une trentaine de pages et j’ai vraiment accroché.

2) Quelle est ta dernière découverte culinaire ?

La confiture pommes-poires-noix des Matins d’Ariège, excellente sur les toasts du petit dèj’

3) La chanson qui te fait voyager ?

Sweet Home Alabama de Lynyrd Skynyrd, allez savoir pourquoi, les premières notes de ce morceau me donnent toujours envie de partir sur les routes.

4) Ta destination de rêve ?

Il y en a tellement… pourquoi pas l’Islande aujourd’hui?

5) Quel est ton animal préféré ?

Petite c’était les pandas, puis la mésange bleue à cause d’un exposé que j’ai dû faire en CM2… Aujourd’hui on va dire que je les aime tous, avec un faible pour ceux qui ont l’air un peu débillos.

6) Quel est ton rêve le plus fou ?

Longtemps j’ai rêvé que gratter les croûtes de fromage (de Comté en particulier) soit un métier. Aujourd’hui je rêve de vivre du tricot et de faire le tour du monde (pas forcément en même temps).

7) As-tu une histoire drôle à raconter ?

Oh oui, elle est fraiche d’hier matin: « Tu savais qu’il fumait des Camel… Wall-e? »

8) Si tu étais une couleur, tu serais ?

Le rouge.

9) Quel est ton peintre préféré ?

Petite, vers dix ans, je faisais de la peinture à l’huile et je vouais un culte à Claude Monet. Aujourd’hui je ne suis pas assez amatrice de peinture pour avoir un peintre favoris.

10) Si tu étais un objet tu serais ?

Une pelote de laine!

11) A quoi te fait penser le mot « soleil » ?

A une terrasse. La mienne ou celle d’un bar… Pour un repas en famille, une session tricot ou un verre avec une copine…

********

Je pose donc les 11 questions suivantes:

1) Est ce que tu tricotes?

2) Si oui, pourquoi tu tricotes? Si non, ça te dirais d’apprendre?

3) Tu es lève-tôt ou lève-tard?

4) Quelle est ta prochaine destination de vacances?

5) Et ta saison préférée?

6) Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma?

7) Tu es plutôt ville ou nature?

8) Et quel est ton plat préféré?

9) Si tu avais le pouvoir d’une décision politique maintenant, que mettrais-tu en place?

10) Si je te reçois à diner, qu’est ce que tu n’aimes pas manger?

11) Et si on va boire un verre ensemble, tu prends quoi?

********

Je pose ces 11 questions aux 11 chouettes filles qui œuvrent derrière ces blog:

Ouakidou

Boris des 3 moulins

L’oiseau botté

Métro Boulot Tricot

Les menues choses

Republic of Wool

Graine de Mémère

Petits plaisirs du quotidien

Captain Starla

Crafty Bitches

Hot Pocket of Delight

Il n’y a aucune obligation de réponse, évidemment… mais j’en profite pour vous faire un coucou!