Tricot et improvisation

J’ai tricoté ce châle à la fin de l’automne et je l’ai porté tout l’hiver. Je ne sais pas trop pourquoi j’ai traîné à le photographier alors que je l’aime énormément mais il n’est jamais trop tard et j’ai envie de vous en parler aujourd’hui.

chale-impro-001

Je l’ai tricoté avec deux écheveaux de laine de chez Biscotte et Cie achetés lors des journées portes ouvertes de la boutique en Septembre dernier. Je suis surtout tombée en adoration devant la couleur rouge sombre un peu bordeaux de l’écheveau le plus foncé. La promotion de l’événement c’était un écheveau acheté le second à moitié prix, je l’ai donc couplé d’un joli rouge plus vif.

chale-impro-002

Je voulais un châle asymétrique et j’avais surtout l’idée d’utiliser un point en filet pour optimiser la surface de mon châle tout en y insérant du point mousse, le tout avec seulement deux écheveaux de 185 mètres chacun!

Des exigences bien précises et pas envie de suivre un patron… j’ai donc complètement improvisé au fil de mon tricot. À moi la liberté avec cet ouvrage malmené, recommencé plusieurs fois et même trimballé en expédition. Je suis plutôt contente du résultat: point mousse, filet, augmentations asymétriques et rangs raccourcis, tout y est!

chale-impro-003

Les petits yeux aiguisés pourrons voir sur l’une de ces photos que mon tout premier démarrage n’était pas du tout le même que celui finalement adopté lors de la troisième et dernière amorce. Ce n’est pas la première fois que j’improvise en tricotant et malgré les détricotages dus aux tâtonnements des premiers rangs j’avoue aimer ça. Tricoter en freestyle donne du piquant à la réalisation d’ouvrage un peu basiques comme les châles triangulaires.

Et vous, avez-vous aussi un penchant pour le tricot improvisé?

6 commentaires

  • By L'habitante, 21 mars 2016 @ 16 h 31 min

    J’aime beaucoup les couleurs, on dirait une grosse cerise bien mûre! (le châle hein, pas toi ;-))
    Et j’admire le résultat de cette improvisation, c’est un truc que j’aimerai bien faire, mais je n’ose définitivement pas. J’ai déjà du mal à visualiser ce que ça doit donner quand je suis un patron, alors partir de rien, je n’ose imaginer…

  • By Girlonthecouch, 22 mars 2016 @ 6 h 26 min

    AHAHAHAH mais ma VIE n’est que tricot improvisé, tu demanderas ça à la tri(c)potée de bonnets qui me restent sur les bras chaque année tiens.
    (mais ton châle est BEAU)

  • By Tata tricot, 22 mars 2016 @ 14 h 31 min

    Alors pas du tout, tellement cela m’énerve de défaire ^^

  • By Stillvauriens, 22 mars 2016 @ 15 h 15 min

    @L’habitante Haha! Tu m’as fait rire! C’est effectivement dans le ton des couleurs.

  • By Amandine, 24 août 2016 @ 20 h 00 min

    Bonjour
    Super joli. Comment fais tu pour improvisé un châle ? Car moi j’aimerai bien faire pareil ?
    Tu te base sur quoi ? Merci de tes conseils

  • By Stillvauriens, 30 août 2016 @ 14 h 08 min

    Bonjour,
    Merci :) Je ne sais pas trop, je me base sur des choses que je connais déjà, des formes ou des techniques que j’ai déjà rencontré sur d’autres projets et je les combine. L’avantage d’un châle c’est qu’il n’y a pas trop de contrainte d’ajustement, tu arrêtes juste de tricoter quand il te semble assez grand. C’est plus difficile d’improviser un vêtement je trouve.

Other Links to this Post

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire