Mon pull « Petit Roux » tricoté en laine à chaussettes

Voilà mon dernier pull tricoté! Tout fin mais quand même tout chaud, il a la particularité d’être tricoté en laine à chaussette.
Étrange? Pourquoi ça? Voyons un peu…

 

Quelles laines?

L’idée de ce pull m’est venue par un cadeau de mon amie Isabelle. Lorsque j’ai quitté le Québec, elle m’a offert deux superbes écheveaux en sa possession: un fil Tough Love Sock de chez Sweet Georgia* (80% merinos , 20% nylon) dans un magnifique coloris roux. Avec deux écheveaux j’aurais pu tricoter un châle mais j’en avais déjà un dans un coloris proche, j’ai donc eut l’envie d’en faire un pull.

Pour les manches et le col, je me suis procuré bien plus tard un fil teint sur une base à la composition similaire de chez The Uncommon Thread, une petite entreprise anglaise. La couleur marron glacé se marie bien avec ma couleur de base.

pull_petitroux_005

* pour en savoir plus sur les laines Sweet Georgia teintes au canada, un article du blog écrit en 2013: Vancouver, à la découverte de SweetGeorgia.

Un pull fin et solide

L’idée principale de la laine spéciale chaussette c’est la finesse, on la tricote généralement en aiguille 2.5 mm voir 3 mm. Je voulais un pull de printemps, fin mais tout de même chaud grâce à sa composition en laine. Pour une bonne souplesse de mes mailles, je l’ai tricoté en 3.5 mm. Ça serait beaucoup trop mou pour des chaussettes mais c’est parfait pour un pull léger.

pull_petitroux_004

Une des raisons pour laquelle j’ai eut envie de me faire un pull avec ces fils c’est aussi leur solidité. Avec leur petit pourcentage de nylon (entre 10 et 20%) les fils à chaussettes ont la résistance nécessaire pour durer malgré l’usure et les frottements. Si tout va bien, ce pull devrais rester en état pour un bon petit moment.

Un rendu en trompe l’œil

Si vous aimez l’aspect moelleux, gonflant et légèrement pelucheux du 100% laine, passez votre chemin. Le fil à chaussette en plus de sa composition à base de nylon est aussi travaillé de façon très serré (plusieurs brins retordus ensemble lors de la fabrication en filature) c’est grâce à ces caractéristiques qu’il est si solide mais c’est aussi pour ça que le fil parait si « rond » et lisse. Le rendu tricoté donne un jersey régulier, très plat qui fait parfois plus penser à du coton qu’à de la laine.

pull_petitroux_002

Avec ou sans manches…

Je n’ai pas suivi de patron pour tricoter ce pull, je n’ai donc aucune référence à vous partager. C’est une construction simple en top-down, des manches raglan, un grand col en V et une torsade au milieu du devant pour un petit effet visuel.

Au départ je n’avais utilisé que mon fil roux pour tricoter un petit pull à manches courtes. Il était très sympa à plat mais il fallait se rendre à l’évidence, sur moi il ne me plaisait pas tant que ça… j’ai terminé la première version en septembre et six mois plus tard, je ne l’avais encore jamais mis. Plutôt que de laisser végéter dans mon armoire un vêtement que je ne portais pas, j’ai repris les aiguilles en mars pour démonter mon col et les côtes des manches.

pull_petitroux_006

Au départ je n’avais donc pas du tout en tête les manches de couleurs contrastantes mais comme je n’avais que deux écheveaux de roux, il a bien fallu que je trouve un autre coloris pour compléter mon projet de pull. Finalement je l’aime beaucoup comme ça et je le porte très souvent.

Un commentaire

  • By Chocofox, 17 juin 2018 @ 19 h 11 min

    Coucou ! Il est très joli ce petit pull et j’adore le rajout du col et des manches dans une autre couleur, ça fait très bien ressortir le roux et ça l’habille. J’ai pas encore franchi le cap des chaussettes (c’est en projet, je vais les attaquer un jour !) mais je pense que je comprends l’idée d’utiliser la laine « spécial chaussettes » pour un pull. Et puis de toute façon on fait ce qu’on veut tant que ça nous plait !

Other Links to this Post

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire