Posts tagged: point mousse

Color Affection, un classique pour se réchauffer.

coloraffection_tricot_002

Le Color Affection est un grand classique du point mousse. C’est un patron de Veera Välimäki¹ sorti en 2011 selon l’historique Ravelry, je l’ai vu passer de nombreuses fois chez mes copines tricoteuses et chaque nouvelle version me donnait envie de m’en faire un aussi. J’adore les rayures au point mousse² , j’aime sa forme arrondie et le petit jeu des rangs raccourcis lui donne une touche d’originalité.

coloraffection_tricot_003

C’est un stock de laine dormant qui m’a donné l’inspiration pour enfin me lancer. J’avais pas mal de pelotes de fil Mérinos de la Filature du Valgaudemar et j’ai choisi une association de trois couleurs qui me rappellent les chocolats chaud, la crème fouettée et le chaï latte…

coloraffection_tricot_008

J’ai adoré tricoter ce châle mais j’ai une petite déception quand au résultat. Les mailles lisières sont beaucoup trop serrées. Pourtant j’ai essayé de les tricoter souplement car j’avais pu deviner le problèmes sur les photos de modèles réalisés (c’est cette tension qui fait tourbillonner la plus longue pointe) mais malgré ça et le blocage, je lui trouve encore les bords trop tendus. Ce n’est pas gênant lorsque je le porte en châle sur les épaules (et il est vraiment assez immense pour ça!) mais ça m’ennuie un peu si je veux le porter en grosse écharpe, il manque de souplesse sur ce bord là.

En farfouillant un peu trop tard, j’ai trouvé des versions où il y a un jeté à chaque démarrage de rang. Ça donne certes une ligne de petits trous (que je ne trouve pas moche personnellement) mais je suis sûre que ça résout ce problème de tension. J’essaierai si j’en fait une autre version un jour…

coloraffection_tricot_006

Malgré ça, je l’aime beaucoup. J’ai fait le grand modèle et je l’ai tricoté en 4.5 mm donc il est immense et très enveloppant. Avec sa qualité de fil et son épaisseur il est aussi très chaud. Je suis complètement fan de mon choix de couleur qui me transporte dans mon salon de thé montréalais préféré rien qu’en regardant ma bordure couleur Chaï Latte ♥

Insta_coloraffecion_tricot

WIP en image… C’était l’été, beaucoup de bonne compagnie pendant ce tricot et un poignet qui me lâche au mois de Septembre.

Comme le prouve les images postées sur mon compte Instagram pendant toute la durée de ce projet, j’aime tricoter accompagnée! Les Tricot-Thé et Apéro-Tricot sont toujours de supers occasions pour enchainer les kilomètres de point mousse en papotant. Quant au poignet qui m’abandonne entre deux rangs, c’est quand même la pire tuile pour une tricoteuse! Mais là tout de suite ça va un peu mieux (merci pour les petits mots d’ailleurs ♥).

¹ Veera Välimäki est aussi l’auteur du patron mon gilet Water and Stone
² Dans le même genre mais plus simple car sans rangs raccourcis le châle Caméo est super aussi. J’ai tricoté le miens il y a 3 ans tout pile et je le porte tout le temps!

Châle moelleux et Biscornu…

Je l’ai déjà mentionné sur Facebook mais je suis fière de vous le présenter ici avec un peu plus de détails, voilà le Biscornu!

chale-bicotte-002-small

Ce châle est le premier patron de ma création qui est désormais disponible à la vente. Ouf! Ce n’est toujours pas chose aisée pour moi que de vendre mon travail et c’est avec pas mal de palpitations que j’écris cet articles. Si le modèle vous dit déjà quelques chose c’est parce que c’est le petit frère d’un châle que j’ai tricoté l’hiver dernier, un tricot improvisé avec un fil des Laines Biscotte.

Je remercie chaleureusement Louise de chez Biscotte de m’avoir contactée suite à cet article. J’ai amélioré et fignolé ce modèle pour l’adapter à un nouveau fil de la collection, la douce et moelleuse laine Griffon. Ce nouveau châle baptisé le Biscornu est un modèle chaud et confortable, tricoté avec des aiguilles 6 mm.

chale-bicotte-004-small

J’ai tricoté ma version prototype avec 3 écheveaux de même couleur mais le patron a été rédigé pour être tricoté en deux couleurs, afin de jouer en nuance ou en contraste selon les goûts et les envies.

chale-bicotte-005

Mon Biscornu et moi, en vacances au Québec sous les premiers petits flocons de neige… (Si si! On les voit!)

Le patron est désormais disponible sur le site des Laines Biscottes ainsi que le fil Griffon qui lui est associé. Et comme offre de lancement il est à seulement 1$ jusqu’à la fin du mois d’Octobre! Bon tricot!

patron-de-tricot-chale-biscornu

Accédez au patron du Biscornu sur le site des Laines Biscottes en cliquant sur l’image ↑

Un châle tricoté avec un seul écheveau + Au revoir Montréal

On tricote quoi avec un seul écheveau?

fractal-tricot-006

Je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas, parfois dans une jolie boutique, en voyage ou dans un festival, il m’arrive de craquer pour un bel écheveau aux couleurs chatoyantes. Oui, juste un seul. Parce qu’il était trop joli ou que je voulais un souvenir, parce que je me suis limité niveau budget ou que je n’avais plus toute ma tête au milieu de toutes ces laines plus belles les unes que les autres… toutes les raisons sont louables et bienvenues pour un achat compulsif de fil à tricoter. Mais quand on se retrouve avec un seul écheveau, selon le métrage et l’épaisseur du fil, on est parfois un peu juste pour tricoter un ouvrage digne de ce nom. Et il n’y a rien de plus frustrant qu’une écharpe trop courte, qu’une chaussette orpheline ou pire de devoir acheter un autre fil pas aussi beau et plus ou moins bien assorti pour combler le manque.

« Fractal Danger », un design efficace pour les petites quantités.

Cette fois là, c’était au festival Twist en Septembre dernier, j’ai craqué sur le stand de Crème de laine pour un joli fil amoureusement teint à la main et au Québec. La pelote en elle même est super mignonne et pourrait rester bobinée ainsi éternellement juste pour le plaisir des yeux ♥ J’ai choisi d’en faire un petit châle pour clore l’été en beauté (et avec du bleu! Allez savoir pourquoi c’est ma couleur dominante en tricot depuis les six derniers mois…)

Angélique (aka Crème de Laine) m’a effectivement dit qu’il y avait dans cette bobine de la collection « Crêpes Sarrazin » assez de métrage pour un petit châle, pour preuve un modèle en exposition tricoté dans un autre fil de sa collection et contenant juste quelques mètres de plus que le miens. Pour mes 377 mètres et avec des aiguilles 3.5 mm j’ai choisi le Fractal Danger de Martina Behm.

Et il est absolument parfait! Sa forme étroite et élancée nous permet d’obtenir une longueur suffisante pour un châle fin mais couvrant que l’on peut même nouer en écharpe. C’est le pote idéal des débuts d’Automne et des fins de Printemps. Il est aussi très agréable à tricoter avec ses rangs de points mousse régulièrement ajourés et quelques rangs raccourcis pour casser la routine. Je suis allée avec lui jusqu’au au bout de ma pelote et de mes 115 grammes de laine.

C’est un patron en anglais et je le conseille à toutes celles qui voudraient s’initier sans danger (malgré son p’tit nom… *badum tsss*) aux mailles ajourées et aux rangs raccourcis. Il se démarre par une pointe (à gauche sur la photo) et se termine par des rangs droits que l’on peut poursuivre et allonger jusqu’à ne plus avoir de fil.

Mes adieux à Montréal

fractal-tricot-insta

WIP* en images! À suivre sur Instagram pour connaitre mon quotidien de tricoteuse :)

Le 1er Octobre j’ai quitté (pour la seconde fois de ma vie) Montréal. Ce petit châle m’a accompagné au cours de mes derniers moment dans cette incroyable ville et marquera pour moi le souvenir d’une nouvelle-nouvelle page qui se tourne. J’ai profité de mes derniers jours à Montréal en tricotant entre deux lectures de mes ultimes emprunts à la Grande Bibliothèque, sur un toit-terrasse ensoleillé d’Outremont pour une après-midi entre copines face au Mont-Royal et encore lors d’un dernier tête à tête dans mon salon de thé préféré (… le Cha Noir à Verdun ;) )

Je n’habite donc plus à Montréal mais je reste encore un peu au Québec… en ce moment je suis en vacances quelques centaines de kilomètres plus au Nord sur les bords du fleuve Saint-Laurent! Et j’aurai très vite pleins de chouettes trucs à vous raconter :)

fractal-tricot-004

Mon petit pull cheap de la rentrée

Un pull à moins de 15$

Il y a quelques mois lors d’une balade dans un grand magasin de matériel d’art et de loisirs créatifs, je suis tombée sur d’énormes pelotes de coton vendues à un prix minuscule. J’ai craqué pour ces 400 grammes de pure coton cultivé aux états-unis et non teint couplé avec 1 petite pelote de 50 gramme de la même collection mais couleur blue jeans. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire de ça, mais à moins de 15$ l’achat compulsif je ne prenais pas beaucoup de risque.

insta-000

Faux départ dans le choix du modèle

Au départ j’ai commencé un gilet en suivant le modèle du February Lady Sweater pour me faire une version estivale de ce grand classique sur Ravelry que j’ai dans mes favoris depuis des années. Mais après en avoir tricoté un bon tiers j’ai été super déçue de ce modèle. Il était bien trop grand malgré mon échantillon correct et j’ai décidé de l’abandonner plutôt que de tricoter entièrement un vêtement que je ne porterais jamais.

Voilà donc le résultat de mon second choix, un petit Brick amélioré:

tricot-coton-001-1000

Détails techniques

Brick est un patron gratuit qui permet de réaliser la base d’un pull top-down, c’est à dire tricoté sans couture sur aiguilles circulaires et du haut vers le bas. Libre à chacun ensuite de le personnaliser selon ses goûts et ses besoins.

tricot-coton-007-1000

J’ai suivi le patron pour le corps du pull puis j’ai improvisé ma petite personnalisation. Résultat, des manches 3/4 et quelques finitions de point mousse en blanc pour l’encolure et en bleu pour les bordures des manches et de la taille. À ce stade j’avais un petit pull confortable et simple, un peu trop simple…

Il manquait un petit petit détail pour faire la différence. J’ai ajouté la touche finale avec de fausses pattes de boutonnage fixées avec des jolis petits boutons en bois offert par une copine pour mon anniversaire (Merci! ♥)

tricot-coton-006-1000

Concernant les aiguilles, j’ai tricoté ce fil (Bernat Handicrafter Cotton) avec des aiguilles 5.5 mm pour un résultat souple et confortable (l’étiquette de la pelote préconisait du 4.5 mm). Pour la taille, selon mon échantillon, j’ai suivi le patron Brick en taille M pour avoir une certaine aisance car je redoutait un peu l’effet éponge d’un pull en coton si épais ajusté près du corps. Au final, je suis très satisfaite de mes choix de taille et d’aiguilles.

tricot-coton-005-1000

Étant donné son faible coût et sa qualité un peu brut, je ne sais pas ce que va donner ce fil dans la durée mais je vous tiendrai au courant de son évolution!

Mon pull, ma bataille.

Ce pull a aussi pour moi un petit côté revanche personnelle. Quand je fais (rarement) du shopping, j’ai souvent envie de craquer pour des petits pulls en grosses mailles que l’on voit à bas prix dans les grandes enseignes. Il sont tout simples, super mignons et pas chers en plus! Mais je n’en achète jamais car il sont souvent tellement simples que je me dit que je pourrais les tricoter moi-même avec de meilleures finitions et mieux coupés. Aussi car les matières utilisées me rebutent souvent sans parler de ma conscience qui lutte contre beaucoup de mauvaises choses dans le prêt porter. Aujourd’hui je suis comblée, j’ai moi aussi mon petit pull cheap mais de meilleure qualité et homemade ♥

Une pluie de cœurs pour un petit chou

J’ai tricoté le mois dernier un cadeau de naissance pour un petit chou adorable né tout récemment. Voilà donc les compléments non indispensables mais super mignons d’une garde-robe de bébé: le cache-couche bloomers à petits cœurs et ses chaussons assortis.

tricot-bebe-001Pour tricoter cet ensemble, j’ai suivi les deux patrons suivants: le cache-couche « Bottom of my heart baby bloomers » & ce mini modèle de « Baby boots ».

Côté fils, j’ai choisi une laine merinos beige de la marque suédoise Millamia comme couleur de fond. Puis, j’ai porté toute mon attention sur le choix de la couleur des petits cœurs en jacquard et des revers des chaussons pour faire toute la différence. C’est un fil Fox Trail Fibre Arts avec des couleurs de folie, je ne crois pas avoir déjà vu autant de couleurs différentes dans un fil autorayant teint à la main. Mais je reparlerai de ce fil car il ne m’en a pas fallu énormément pour tricoter cet ensemble et je suis en train d’utiliser le reste de l’écheveau pour autre chose.

tricot-bebe-003Je ne suis pas satisfaite à 100% par mon jacquard, vu de près les points sont un peu irréguliers et cela même après blocage. Est-ce la faute à mes fils qui n’étaient pas parfaitement de la même qualité? Peut être, mais j’ai aussi l’impression d’obtenir cet effet à chaque fois que j’utilise des fils « ronds ». Il me semble que les laines plus rustiques ou légèrement fileuses gomment cet effet du jacquard. Si vous avez des idées sur le sujet ou des retours d’expérience en jacquard ça m’intéresse!

tricot-bebe-002Rien à dire sur les chaussons, ce modèle tout rond en points mousse est beaucoup trop mignon ♥

Tricot et improvisation

J’ai tricoté ce châle à la fin de l’automne et je l’ai porté tout l’hiver. Je ne sais pas trop pourquoi j’ai traîné à le photographier alors que je l’aime énormément mais il n’est jamais trop tard et j’ai envie de vous en parler aujourd’hui.

chale-impro-001

Je l’ai tricoté avec deux écheveaux de laine de chez Biscotte et Cie achetés lors des journées portes ouvertes de la boutique en Septembre dernier. Je suis surtout tombée en adoration devant la couleur rouge sombre un peu bordeaux de l’écheveau le plus foncé. La promotion de l’événement c’était un écheveau acheté le second à moitié prix, je l’ai donc couplé d’un joli rouge plus vif.

chale-impro-002

Je voulais un châle asymétrique et j’avais surtout l’idée d’utiliser un point en filet pour optimiser la surface de mon châle tout en y insérant du point mousse, le tout avec seulement deux écheveaux de 185 mètres chacun!

Des exigences bien précises et pas envie de suivre un patron… j’ai donc complètement improvisé au fil de mon tricot. À moi la liberté avec cet ouvrage malmené, recommencé plusieurs fois et même trimballé en expédition. Je suis plutôt contente du résultat: point mousse, filet, augmentations asymétriques et rangs raccourcis, tout y est!

chale-impro-003

Les petits yeux aiguisés pourrons voir sur l’une de ces photos que mon tout premier démarrage n’était pas du tout le même que celui finalement adopté lors de la troisième et dernière amorce. Ce n’est pas la première fois que j’improvise en tricotant et malgré les détricotages dus aux tâtonnements des premiers rangs j’avoue aimer ça. Tricoter en freestyle donne du piquant à la réalisation d’ouvrage un peu basiques comme les châles triangulaires.

Et vous, avez-vous aussi un penchant pour le tricot improvisé?

Le châle Lemna du renard

Cet été au Festival du Lot et la Laine, j’ai craqué sur un écheveau aux couleurs incroyables. Un joli roux des laines (Vi)laines qui était vendu en kit avec un patron de châle par les Instants de Louise. Si au départ j’ai surtout flashé sur le fil, j’ai été ravie du modèle de châle Lemna.

stillvauriens-lemna-001

Je l’ai terminé il y a presque trois mois mais j’ai vraiment tardé à le photographier. J’adore sa couleur, sa douceur et grâce à sa composition il est très chaud tout en étant très fin (un seul écheveau de 100g pour un grand châle!).

stillvauriens-lemna-003

Laine mérinos et soie, coloris « Tirer la queue du renard »

stillvauriens-lemna-006

Il est tricoté en aiguilles n°3,5 avec une grande surface en point mousse et une portion de fine dentelle pour casser la routine. J’ai adoré faire ce modèle, comme la laine était toute fine j’ai pu transporter mon ouvrage partout au fond de mon sac pendant mes déménagements de la fin de l’été.

Enfin bref, en résumé, j’en suis fan!

stillvauriens-lemna-004

Remarque et micro adaptation du motif en dentelle:

Je ne suis pas une grande fan des surjets, peut être que je m’y prends mal mais chez moi je les trouve toujours visibles et asymétriques. Du coup j’ai remplacé dans le patron initial les surjets par des « ggt » et les surjets doubles par des « double diminutions centrées ». C’est ma petite touche personnelle plus adaptée à mes habitudes de tricoteuse mais ça ne change pas grand chose au motif final.

Cameo, un châle au point mousse

J’adore les châles, les foulards et les écharpes en tout genre. En plus je suis chochotte fragile de la gorge, j’attrape tout ce qui passe dès que je me trouve dans un courant d’air, donc je porte souvent quelques chose autour de mon cou, peut importe la saison.  J’ai fini tout récemment mon dernier châle et ça tombe bien car depuis deux jours je suis un peu enrhumée :s

J’ai commencé ce projet avec l’idée d’utiliser des laines que j’avais déjà mais qui dormaient au fond de mes tiroirs. Il me fallait donc un modèle qui collait avec le nombre de pelotes que j’avais à ma disposition. Ravelry et son moteur de recherche béni des tricoteuses m’a dégoté ce modèle Cameo.

La construction est toute simple avec des augmentations régulières sur un seul côté du triangle, le petit détail technique sympa se trouve dans la bordure en picot qui se monte tout au long du tricot. Pour finir la ligne de points ajourés casse un peu la routine et termine bien le châle.

Pour la laine j’ai utilisé des restes de Merino de chez Gedifra en jaune et marron chocolat. J’avais ces pelotes depuis tellement longtemps que la jaune avait été attaquée par des mites, j’ai un peu ragé en découvrant régulièrement le fil rongé jusqu’au cœur de la pelote. Une première que je ne souhaite pas réitérer, je me suis donc équipée d’anti-mite pour protéger mon stock de laine. Pour la laine turquoise, vous l’aurez peut être reconnue, ce sont les restes de mon gilet Rocky Mountains, du beau Mérinos de la Filature du Valgaudemar. Le tout est tricoté en aiguilles n°4.

*****

Aujourd’hui c’est le 1er Octobre, nous voilà bien implantés dans l’Automne! Saison des feuilles rouges, des premiers froids, des balades et des grosses envies de tricot! Je vous souhaite un bel automne et un bon tricot :)

 BONUS: La semaine dernière j’ai fait 3 jours de rando… et de tricot! Séance tricot surprise à 2880m d’altitude sur ce lien: Away we go

Abalone à la plage

Après le Limousin, la route de mes vacances m’a conduite en Vendée. Il y avait beaucoup de vent ce jour là, difficile de faire des photos mais mon gilet n’a jamais pu aussi bien montrer son utilité!

J’ai tricoté le modèle Abalone, simple et efficace. Du jersey et de belles bordures en point mousse, le tout tricoté en aiguilles n°5 pour que ça monte vite. Pour la laine j’ai utilisé de la Cascade 220 Heathers, qui est légèrement chinée par rapport à sa version 220 unie.

Le patron en français est ici: Abalone. Le gros avantage de ce patron, c’est d’être adaptable à toute les tailles par une simple règle de calcul détaillée dans le pdf. Il y a même les indications si l’on souhaite que les bords se ferment d’avantage sur la poitrine.

J’ai choisi de tricoter la version originale du patron. Tant pour la coupe, facile à porter pour se chauffer le dos et les épaules en cas de petit coup de fraicheur, que pour le nombre de maille à monter qui correspond à une taille S (je mets plutôt du M normalement mais je me suis fiée à mon échantillon).

Je profite de cette série de photos pour vous présenter le travail d’Aurélie et sa marque de maroquinerie Ôdaim. J’ai acheté ce bracelet dans son atelier-boutique il y a une petite année et je l’adore. Aurélie travaille le cuir à la main de la découpe aux coutures, et effectue ses finitions à la cire d’abeille. Je vous invite à aller découvrir ses collections de sacs, portes-monnaies et accessoires absolument magnifiques.

Et pour finir le magnifique décor de cette séance photo, la pointe de l’Aiguillon:

Côté dune…

… côté plage.

La réponse à la plus grande question de l’Hiver

C’est les vacances de Février! J’habite à la montagne, au pied des stations de ski, ici cette période de l’année est synonyme de boulot, d’affluence et de bon repas pour décompresser. Pour beaucoup en ce moment c’est les vacances au ski, la découverte des pistes enneigées, l’altitude, l’air frais et aussi les repas à base de fromage.

En ce qui me concerne, je raffole de toutes les recettes qui contiennent du fromage fondu et des pommes de terre, et s’il y a de gros flocons qui tombent dehors c’est encore mieux! Mais voilà, au moment de choisir le menu du soir, le choix devient cornélien… Comté fondu dans le vin blanc? Reblochon gratiné et ses petits lardons? Raclette en poêlon individuel et son lot de charcuterie? J’ai décidé désormais de laisser le hasard choisir pour moi.

** Bonnes vacances d’Hiver! **